Il y a peu on vous parlait de l’Effet Mozart et on vous disait que la musique ne pouvait, malheureusement, pas rendre intelligent…

LIRE L’ARTICLE « DEMYSTIFICATION DE L’EFFET MOZART »

Malgré tout, elle possède d’autres pouvoirs, dont notamment celui de contribuer de manière positive à la performance au travail.

 

DE LA MUSIQUE POUR LUTTER CONTRE LE STRESS ET L’ANXIÉTÉ

À qui cela n’est-il jamais arrivé ? Se retrouver subitement « sous l’eau », avoir des tonnes de choses à faire et ne pas savoir où commencer ?

Première chose à faire : respirer.
Deuxième chose à faire : mettre son casque sur les oreilles… et respirer.
Troisième chose à faire : écouter de la musique et se relaxer.

 

Selon une étude publiée par Knight et Rickard (2001), la musique agirait tel un traitement anxiolytique sur les personnes exposées. Et cette dernière aurait d’autant plus de capacité si la musique qu’on écoute fait partie de nos musiques préférées.

Une autre étude vient corroborer cette dernière : celle de Teresa Lesiuk de l’Université de Windsor (Canada). Se basant sur un panel de 56 personnes travaillant dans quatre sociétés de développement de logiciels différentes, la chercheuse va démontrer l’influence positive de la musique au travail.

Pourquoi le milieu des développeurs ? Car c’est un secteur extrêmement concurrentiel, et qui demande une approche créative poussée. Ainsi, les développeurs sont des individus sujets au stress, à l’anxiété et à la dépression.

Ainsi, près de cinq semaines d’observation plus tard les résultats sont sans appel.
Les développeurs ayant travaillé en écoutant de la musique sont beaucoup plus performants que ceux ayant travaillé dans le silence. La musique les rendrait de meilleure humeur et donc plus productifs. Le bonus : ceux ayant été exposés à la musique seraient également plus créatifs.
 

DE LA MUSIQUE, OUI ! MAIS PAS N’IMPORTE LAQUELLE

Le petit bémol dans l’histoire ?
La chercheuse remarque que les musiques avec paroles sont défavorables à la concentration.
On oublie donc Céline Dion et Taylor Swift… et on privilégie les musiques instrumentales.

En effet, les paroles peuvent venir parasiter votre concentration et donc, votre travail.

 

LA PLAYLIST POUR MIEUX TRAVAILLER

On vous a donc concocté une playlist aux petits oignons pour mieux vous concentrer au travail.
C’est votre patron qui va être content !


 
 
 
 

Partagez cet article !