Le géant du streaming musical l’avait annoncé, il est maintenant possible, pour toute marque, de diffuser du contenu publicitaire à une audience ciblée en fonction de ses affinités musicales. Une aubaine donc pour ceux qui souhaitent atteindre un bassin d’audience susceptible de ressembler à leurs types de consommateurs. En plus d’être l’entreprise la plus rentable dans son secteur, la plateforme suédoise ne cesse d’améliorer son offre.

La musique devient donc un critère de ciblage très important puisque Spotify compte là-dessus pour attirer de nombreux annonceurs souhaitant puiser dans l’immense base de données de la plateforme de streaming pour attirer ses nouveaux consommateurs. En partenariat avec appNexus, Rubicon Project et The Trade Desk (des technologies facilitant la relation marque-audience par le biais de publicité ciblée), ce dispositif concernera les 70 millions d’utilisateurs non abonnés qui entendront des spots audio de 15 à 30 secondes. Mais comment est réalisé ce ciblage ? Quelles données Spotify met à disposition des marques ? Trois paramètres sont mis en avant :

spotify_playlist

Le premier paramètre correspond à ce que les internautes sont en train d’écouter. Les playlists permettent non seulement de définir du mieux possible le type de musique qui correspond à un internaute, mais est également un excellent moyen d’identifier le type d’activité ou encore l’humeur. Beaucoup d’entre nous réservent un moment de la journée à l’écoute de playlist du type « Soirée », « Jogging » ou encore « Travailler ». Ce type d’informations est une aubaine pour les marques où l’on imagine facilement des marques d’alcool intervenir pendant l’écoute de la première playlist listée ou encore une pub pour la boisson énergisante Powerade en pleine session « Jogging ». Le genre musical est bien évidemment un autre caractère susceptible de plaire aux marques dans leur ciblage. On connaît la consonance rap pour la marque Wati B par exemple.

Spotify-Cab

Le deuxième paramètre concerne le profil de l’internaute et ses données démographiques. On retrouve donc le même type d’information de base que pour tout autre plateforme de ciblage publicitaire : âge, sexe, lieu, langue et comportement (une application tierce permet à Spotify de définir les centres d’intérêts et habitudes d’achat de ses internautes).

Le troisième et dernier paramètre concerne l’endroit et la manière dont la musique est écoutée. Spotify met en avant les habitudes d’écoute en fonction du moment de la journée. Une donnée importante lorsque l’on a plutôt tendance à écouter de la musique dynamique le matin et une musique plus douce en soirée.

Autre interrogation : Sur quel support dois-je cibler les internautes sur Spotify en tant que marque ? Ici plusieurs options sont possibles comme l’application Spotify sur iPhone, iPad, Android, Desktop, Web Player ou encore Playstation, ou simplement par le biais du site mobile (iOS, Android, Windows Phone). Enfin, le retargeting est également une option à prendre en considération puisque Spotify permet aux marques de re-cibler les utilisateurs en se basant sur leur engagement ou leur exposition antérieure sur Spotify.

spotify-all-devices

100 millions d’utilisateurs actifs, 30 millions d’abonnées,  Spotify est le maître incontesté du streaming musical dans le monde. Mais ses concurrents, Apple Music, Deezer ou même Tidal ne sont pas forcément très loin et certains gagnent du terrain rapidement (des rumeurs du rachat de Tidal par Apple continuent de s’intensifier). Une bonne excuse pour la marque suédoise de constamment chercher la rentabilité. Les marques commencent sans conteste à faire partie de plus en plus du paysage de l’industrie musicale. Grâce à sa plateforme, Spotify souhaite ainsi renforcer ce lien marque-musique.

Partagez cet article !