« Entrevues » est le rendez-vous des acteurs qui combinent marques et musique.
Dans le cadre de notre étude sur la stratégie musicale et sonore de Citroën, nous sommes allés à la rencontre du groupe Superjava, dernier en date à être rentré dans l’écurie Citroën avec le véhicule C4 CACTUS.

 

# L’EDS – Bonjour les Superjavers.
Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions.

Commençons par les présentations. Pouvez-vous, en quelques phrases, vous présenter et nous raconter vos parcours respectifs ?

SUPERJAVA-Alors Superjava c’est la rencontre d’Archi et d’Alex au Berklee College of Music puis d’Arnaud qui fait de la musique à l’image à Paris. Ca fait un peu plus de deux ans qu’on met nos trois énergies en commun pour faire grandir Superjava.

 

# L’EDS – Le mois dernier, l’agence Start-Rec nous parlait des partenariats que mène Citroën avec des artistes français en devenir.
Vous même avez signé un deal avec Citroën sur la C4 Cactus, dont la pub est sortie en mars dernier.

Que pouvez-nous nous dire sur ce partenariat ?

SUPERJAVA-C’est un partenariat qui s’est décidé l’été dernier et qui a commencé à se concrétiser depuis janvier (avec le sortie télé de la pub Citroën C4 cactus où on peut entendre notre track All in All).

En parallèle on a accompagné la sortie de la voiture sur internet mais aussi en live le jour où elle a été dévoilé au public et à la presse !
 

# L’EDS – D’ailleurs, on a remarqué que votre titre « All in All » est également synchronisé sur une campagne Brésil / Argentine pour la C4 Lounge. Le nombre de vues sur la pub YouTube est considérable (+ de 10K vues en seulement 2 mois) ! Et le nombre de commentaires mentionnant votre musique l’est tout aussi. 10 millions pas 10K

L’occasion pour vous de vous internationaliser en Amérique Latine ?

SUPERJAVA-En fait au Brésil et en Argentine, le spot est différent.
Il n’y a pas de voix off et les images son plus « contemplatives », ce qui laisse énormément de place à la musique.
Cela a été hyper bénéfique pour nous car on reçoit énormément de messages d’Amérique du Sud depuis.
Beaucoup de personnes qui demandent à nous voir en live aussi ! D’ailleurs, on est en train de mettre ça en place avec notre manager (avec l’aide du Bureau export) et on espère pouvoir partir jouer là-bas le plus vite possible, car c’est vrai qu’il y a un réel engouement autour de nous grâce à ce spot Citroën !
 

# L’EDS – Des centaines de milliers de groupes / artistes rêvent de l’opportunité d’une synchro pub pour faire décoller leur projet. Quelles sont les choses à mettre en place pour optimiser au mieux la sortie de cette dernière et surfer sur le succès ?

SUPERJAVA-Il n’y pas de recette qui marche à tous les coups… mais disons que l’idée pour nous était d’avoir une forte actu au moment de la diffusion de la pub, pour que toutes les personnes qui ont pu nous découvrir via Shazam ou autres au travers du spot aient quelque chose à se mettre sous la dent.

Nous on a simplement fait en sorte de sortir le clip de la chanson qui était synchronisée au même moment que la diffusion et on a enchaîné quelques semaines après avec la sortie de notre EP.
Et c’est vrai qu’on ressent les effets positifs de la synchro sur tous les titres du coup, pas uniquement All in All.

 

# L’EDS – À l’Écume des Sons, on aime bien répéter qu’il est important que les artistes et les marques qui collaborent ensemble soient en concordance afin de garder une certaine cohérence.

En quoi vous, vous vous sentez-vous proche de la marque (en terme d’image, de positionnement, etc.) ?

SUPERJAVA-C’est vrai que Citroën et Superjava ça marche plutôt bien ensemble. En fait je pense que le rapprochement s’est fait naturellement.
En parlant plutôt des idées qu’on veut porter dans notre musique, Superjava, c’est autour de la fête, du partage, de la simplicité, du feelgood. Ce sont des valeurs qu’on retrouve dans les spots Citroën.

 

# L’EDS – Et de manière générale, que pensez-vous des collaborations artistes-marques ?

SUPERJAVA-Comme une opportunité pour les deux évidemment.
Pour le côté artiste, cela peut offrir énormément d’exposition dans un premier temps… ce qui est l’objectif numéro 1 des artistes en développement.
Ensuite parfois, ça peut permettre de gagner un peu de monétisation; ce qui n’est vraiment pas négligeable quand on développe un groupe dans ses premières années pour financer des clips, de la promo, des concerts etc….

Pour les marques, il s’agit à mon avis de trouver des portes paroles cohérent avec les messages qu’elles veulent véhiculer. Un artiste par définition s’expose ou expose son art. Les chanteurs encore plus se mettent en scène. Pour notre exemple (Citroën qui s’associe avec de jeunes groupes), cela génère énormément de sympathie pour la marque et ça la reconnecte avec un public plus jeune aussi. Citroën vendra des voitures avec ou sans nous ce n’est pas l’enjeu mais ils viennent nous chercher pour être plus qu’un simple vendeur de voitures.

 

# L’EDS – Un exemple de collaboration réussie ?

SUPERJAVA-Citroën est un très bon exemple pour leurs collaborations avec Part time Friends, Blow ou nous ! Sinon l’an dernier on a également synchronisé un titre avec Greenroom ce qui nous a donner énormément d’exposition car le titre et la pub sont diffusés dans beaucoup de lieux de concerts comme l’AccorHotels Arena ou les festivals d’été.

 

# L’EDS – Au niveau de vos actus, quelles sont les prochaines étapes ?

SUPERJAVA-Notre release party à lieu ce vendredi (15 juin) à la Boule Noire avec nos amis Why Mud et Max Caz . Sinon, on compose déjà les prochains titres qu’on va enregistrer cet été pour sortir un nouveau disque rapidement. Et espérons une tournée en Amérique du sud dans les mois à venir !

 

# L’EDS – Merci d’avoir répondu à nos questions ! À très vite !

 
Retrouvez Superjava sur :
FACEBOOKTWITTERYOUTUBEINSTAGRAM

© Photo couverture : RAISONANCE

 
 
 
 

Partagez cet article !