La SACEM, l’une des plus importantes sociétés de gestion de droits d’auteur et l’entreprise de services informatiques IBM s’unissent pour le développement de la plateforme URights.

(Image via Sacem)

La Sacem et IBM signent une alliance stratégique d’une durée de 10 ans. Silvano Sansoni, Vice-Président Ventes IBM France et Jean-Noël Tronc, Directeur Général-Gérant de la Sacem 

Cette plateforme souhaite s’appuyer sur l’expertise d’IBM en matière de Cloud et de ses solutions analytiques pour pouvoir mieux identifier les droits liés aux œuvres audio visuelles qui circulent en ligne. Ainsi, la SACEM souhaite améliorer la gestion des droits d’auteur pour la musique en ligne en s’alliant avec IBM sur une durée de 10 ans qui leur permettra de développer URights.

« La combinaison de notre expertise dans la transformation numérique, et nos solutions de pointe en matière d’analytiques et de cloud hybride va permettre à la Sacem d’être à l’avant-garde de son secteur pour suivre et appréhender  la valeur de la musique en ligne »
——–
Silvano Sansoni, Vice Président Ventes IBM France

Ce projet traduit la volonté première de la société des auteurs, compositeurs éditeurs de musique qui consiste à protéger l’intérêt de ses membres. Un intérêt mis à mal par la dématérialisation de la musique et l’arrivée du streaming, à l’origine d’une création exponentielle de contenus musicaux qui parcourent aujourd’hui le web. Mieux identifier ces contenus permettra à la Sacem d’apporter une réelle valeur ajoutée aux ayants droit en reconnaissant tout d’abord leurs créations, leur garantissant ainsi une juste rémunération. Capitalisant sur un cloud hybride développé et maintenu par IBM, URight sera également en mesure d’apporter une analyse poussée des données de chaque création. Une réelle plus value pour un artiste qui souhaite comprendre l’utilisation de son oeuvre sur le web.

« nous sommes engagés à soutenir durablement la création et à leur [créateurs et éditeurs] garantir un avenir pérenne en investissant dans des technologies innovantes et dans des systèmes d’information permettant d’améliorer l’identification de leurs œuvres »
———
Jean-Noël Tronc, Directeur Général-Gérant de la Sacem

URights a également pour objectif de servir de plateforme à d’autres partenaires dans le monde. Des organisations de gestion collective du même type, luttant en faveur de la propriété intellectuelle aurait également un intérêt à exploiter cet outil d’analyse. Comme l’indique la SACEM, « appréhender les nouveaux enjeux du marché et les modes de consommation des biens culturels » paraît aujourd’hui comme une réelle priorité.

Partagez cet article !