« Shazam, ouvre toi…! ». À l’instar de la fameuse formule magique dans « Ali Baba et les Quarante Voleurs », Shazam est devenue une application incontournable pour qui souhaite retrouver et mémoriser une chanson. Toutefois, au-delà du simple intérêt de l’utilisateur à se servir de l’application, son vrai profit bénéficie avant tout à l’industrie musicale : découverte de titre, prédictions de tendances, indicateur de popularité, vente de musique… mais aussi, depuis peu, aux annonceurs.

Fort de ses quelques 1 milliards de téléchargements dans le monde et de ses 120 millions d’utilisateurs mensuels actifs, Shazam l’a bien compris ! Sa forte communauté et les données récoltées sur ses membres constituent une véritable mine d’or marketing. Il est donc logique que l’application se soit tournée vers les marques pour pérenniser et rentabiliser son développement. Au-delà de sa capacité à reconnaître une musique sur une publicité, Shazam tend à moderniser et révolutionner la publicité traditionnelle en offrant aux annonceurs la possibilité de réaliser une stratégie de brand content, cross-media qui plus est.

SFR, PIONNIER EN FRANCE

Le 30 septembre 2012, l’application s’est associée à SFR pour faire vivre aux Français une expérience jusqu’alors inédite permettant à ces derniers de passer du virtuel au réel en un tag. Il s’agissait en fait de shazamer la pub TV de SFR présentant les avancées technologiques du réseau SFR au travers d’une tendre relation entre un père et sa fille (Mai Lan). Une fois la pub shazamée, l’expérience se poursuivait via son Smartphone en permettant aux (télé)spectateurs de se plonger dans un concert Live de la jeune chanteuse, en direct du Studio SFR à Paris.


Les résultats parlent d’eux-mêmes ! Plus de 60 000 tags Shazam dans la soirée de lancement et plus de 100 000 tags 3 jours après.


SHAZAM ET LA RECONNAISSANCE VISUELLE

Depuis 2012 le géant de la reconnaissance musicale a continué d’étoffer son offre B2B avec le lancement de Shazam for Brands.

Aujourd’hui, les spots TV ne sont plus les seuls à être shazamables. Grâce à la technologie de reconnaissance visuelle, il est désormais possible aux utilisateurs de tagger une affiche, une bannière web, un packaging … Ainsi, en novembre 2016, la marque Old Nick s’est associée avec l’appli pour permettre aux consommateurs de participer à un jeu concours et d’accéder à des recettes de cocktails exclusives.

La bouteille Old Nick se transforme ainsi en véritable point de contact avec le consommateur et participe pleinement « au réenchantement des linéaires ».

old-nick-bouteilles-shazam

Début avril 2016, c’était la marque Coca-Cola qui lançait sa bouteille shazamable aux Etats-Unis principalement. Au programme, à la place de son logo, plus de 70 paroles de chansons permettant d’accéder à la musique représentée.

On vous laisse scanner le visuel ci-dessous afin d’accéder à un titre de votre choix.
share-a-coke-and-a-song-shazam

En conclusion nous pouvons dire que Shazam est bien en passe de devenir un acteur incontournable pour les marques avec son nouveau service, en sortant le consommateur de sa passivité et en générant un très fort taux d’engagement. Il permet également aux annonceurs d’optimiser et de prolonger l’impact de leurs publicités, de renforcer la mémorisation de ces dernières et d’apporter une vraie plus-value en immergeant les consommateurs dans une véritable expérience de marque.

 

Partagez cet article !