L’onde de choc n’est pas encore passée. La pilule Donald Trump, Président des États-Unis, laisse un goût amer à une grande partie de la population.

Pour l’occasion, l’EDS a décidé de se pencher sur le rôle de la musique au cœur de la campagne présidentielle américaine. En effet, ne sous-estimons pas le rôle de la musique dans la perception des candidats auprès du grand public.

La musique en dit parfois plus long que certains discours politiques. Elle a cette faculté de renforcer le message des candidats et possède un véritable pouvoir d’évocation symbolique. Autrement dit, elle va permettre à la construction d’une certaine identité en évoquant, de manière non verbale, le positionnement, les valeurs les ambitions et la personnalité de ces derniers.

À vous de juger …
Ci-dessous se trouvent deux musiques utilisées lors de meetings de campagne. L’une a été utilisée par le candidat du parti républicain, Donald Trump, et l’autre par la candidate du parti démocrate, Hillary Clinton.

ROLLING STONES – START ME UP

KELLY CLARKSON – STRONGER (what doesn’t kill you)

Vous l’aurez compris ! « Start Me Up » des Rolling Stones a été utilisé par le candidat républicain et « Stronger (What Doesn’t Kill You) » de Kelly Clarkson, par la candidate démocrate.

Là où Hillary Clinton a choisi des titres modernes, entêtants et féminins (« Roar » de Katy Perry; « Let’s Get Loud » de Jennifer Lopez ; « Fight Song » de Rachel Platten), Donald Trump a lui décidé de mettre en avant des titres plus masculins et agressifs (« Rockin’ In The Free World » de Neil Young qui soit dit en passant a interdit, au même titre que les Rolling Stones, au républicain d’utiliser sa chanson pour ses meetings de campagne).

Rien n’est donc laissé au hasard. La musique est ici une vrai arme politique et l’aboutissement d’une longue réflexion stratégique. Comme l’énonce Andrew Barrow, consultant du parti républicain, dans « The Atlantic », « si vous n’avez pas de playlist, vous n’aurez pas une identité claire auprès des votants […]. Si vous ne choisissez pas attentivement cette dernière, vous ratez le coche ».

Pour accéder à leur playlist de campagne, c’est par ici :

Playlist officielle 2016 Hillary Clinton :

Playlist officielle 2016 Donald Trump :

 

Et pour ceux et celles qui se demandent comment est utilisée la musique dans les campagnes présidentielles françaises, on vous laisse juger des choix des candidats de 2012 :

Playlist officielle 2012 Nicolas Sarkozy :

Playlist officielle 2012 François Hollande :

Partagez cet article !